à 14h on pourrait s’occuper des rames.

Il y a du ponçage à faire avant que les « spécialistes » n’interviennent.

A quatre on devrait y arriver.

Sylvaine, moi, il en manque deux.